Qu’est-ce que la minority language at home (ml@h)?

Voici la troisième stratégie linguistique de ma série de posts sur cette thématique.  Minority language at home, également appelée ml@home, est peu connue et pourtant les études menées par Annick De Houwer ont démontré qu’elle est la méthodologie donnant les meilleurs résultats, devançant le très célèbre One Parent One Language (OPOL). Alors voici ce que je peux vous en dire!

Qu’est-ce que la ml@home?

Cette stratégie consiste à ce que toute la famille utilise exclusivement la langue cible à la maison.

C’est la stratégie linguistique utilisée par de nombreuses familles immigrantes pour conserver/transmettre leur langue maternelle à leur(s) enfant(s).

Pourquoi choisir ml@home?

Pour de toutes les raisons énumérées ci-après, même si probablement pas de façon exhaustives tant elles sont nombreuses:

  1. Elle place une emphase sur la langue cible – cela peut avoir l’air de bien peu de chose mais qui a néanmoins une très grande importance selon Adam Beck (dans son livre “Maximize Your Child’s Bilingual Ability”).  Beaucoup d’enfants passent par une phase de rejet de la langue cible lorsqu’ils se rendent comptent qu’elle n’est parlée que par leur père/mère alors que la langue majoritaire l’est de toutes parts.  Lorsque toute la famille parle la langue cible, l’enfant peut toutefois lui prêter plus d’importance.
  2. Cela crée plus d’exposition à la langue cible – Plus il y aura de membres de la famille qui parlent la langue cible, plus importante sera l’exposition. 
  3. Elle donne de meilleurs résultats – comme mentionné au début de ce post: environ 96.92% si elle est suivit rigoureusement*.
  4. Vous bénéficiez d’un soutien pratique – Lorsque vous vous sentez découragé(e), vous avez les autres membres de la famille pour vous soutenir et vous aider à continuer de l’avant en parlant votre langue cible.  Tout le poids de la transmission linguistique ne repose donc pas sur vos épaules.
  5. Vous apprenez les uns des autres, vous partagez vos doutes mais également vos découvertes – une langue est un apprentissage à vie, que l’on soit natif ou pas.
  6. C’est un cercle vertueux – si tout le monde parle la langue cible, tout le monde suit l’exemple de l’autre.
  7. Elle donne l’exemple de l’effort – En voyant tout le monde s’efforcer, les petits tendent à suivre.
  8. Elle donne l’exemple que nous pouvons tous nous tromper mais que cela n’est pas grave pour autant – nos enfants nous mettent sur un piédestal.  En utilisant ml@home, nous voir nous tromper ou douter est inévitable… et c’est très bien!  Les enfants se rendent compte de l’importance d’apprendre.  Cela leur ôte la pression de la perfection. 
  9. La langue cible peut devenir la langue secrète de la famille et créer un lien fort.

Quels inconvénients a la ml@home?

Comme l’OPOL, cette méthodologie requiert:

  • Constance
  • Travail personnel
  • Force de volonté

Elle a aussi l’inconvénient de ne pas équilibrer les 2 langues (majoritaire et cible) de la même forme.  Lorsque vous utilisez OPOL, l’enfant entendra simultanément le même vocabulaire dans les 2 langues de ses parents.  Avec ml@home, il n’aura pas toujours l’opportunité avec tous les mots selon qu’il s’agisse de vocabulaire domestique ou utilisé dans la société (college, activités extra-scolaires,…).  Cela ne signifie pas qu’il ne pourra jamais apprendre le vocabulaire dans l’autre langue (par exemple, il peut apprendre le vocabulaire domestique avec ses grands-parents de langue majoritaire), mais il n’aura pas l’opportunité de l’apprendre en écoutant les 2 langues en même temps comme lors d’une discussion OPOL.

Quand est-il conseillé d’utiliser ml@home?

ml@home est conseillée dans les mêmes circonstances qu’ OPOL. Je les rappelle brièvement mais il est préférable de vous référer à mon post “Qu’est-ce que le One Person One Language (OPOL)?” pour avoir tous les détails:

  1. Avoir un niveau en langue cible qui vous permette de communiquer.
  2. Vous lancer au plus vite si vous avez un bébé.
  3. Pour les parents d’enfants plus grands, il est préférable de commencer par une transition adaptée à votre enfant.

Si seulement un des parents a un niveau en langue cible qui lui permet de communiquer, il est possible d’utiliser ml@home lorsque l’autre parent est absent de la maison afin qu’il ne se sente pas exclu de la vie familiale.

Alors qu’est-ce qui est le mieux: ml@home ou OPOL?

Le choix entre ces 2 stratégies sera avant tout une question de préférences, opinions et circonstances personnelles.  Cela dépendra également de:

  1. Si vous êtes disposés à sacrifier votre langue maternelle lorsque vous êtes non-natif – certains le sont.
  2. Vos croyances personnelles – certains parents pensent que pour que l’enfant soit totalement bilingue, chaque parent doit utiliser une langue, ils optent donc pour OPOL. Toutefois, aucune étude scientifique ne l’a démontré, et la langue majoritaire étant ce qu’elle est, elle trouvera toujours son chemin.  La ml@home permet de mettre plus d’emphase sur la langue cible.
  3. Si vous avez l’occasion d’utiliser la langue cible à l’extérieur de la maison – si tel est le cas, peut-être préférez- vous utiliser OPOL pour conserver la langue majoritaire à la maison puisque votre langue cible bénéficie déjà d’une emphase à l’extérieur.
  4. La personnalité de votre enfant– certains enfants (comme ma fille aînée) ont une très forte personnalité et nécessitent la ml@home pour ressentir le besoin d’utiliser la langue cible, alors que pour d’autres, la simple utilisation de l’OPOL suffira pour être réceptifs et disposés à utiliser cette langue cible.

Le mois prochain sera mon dernier post dans la série dédiée aux stratégies linguistiques.  Je partagerai des idées concrètes pour implémenter ml@home chez vous.  Restez connectés! 😉

*Source: P.127 de “Maximize Your Child’s Bilingual Ability” d’Adam Beck.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s