A propos

beverage caffeine coffee coffee table

Bienvenue sur Notre maison bilingue 🙂

Ce blog est une émanation de mon blog en anglais  Our ml Home, car en naviguant sur les réseaux sociaux, je me suis aperçue de l’existence d’un certain vide en langue française quant au sujet des familles qui décident d’éduquer bilingue à la maison. Je souhaitais donc pouvoir apporter mon petit grain de sable sur le sujet dans la langue de Molière 🙂 Je ne traduirai pas tout le contenu de mon blog principal car -en tout cas pour l’instant- cela m’est tout simplement impossible, mais j’effectuerai quelques postes sur le choix d’éduquer bilingue “full-time” (à temps complet) et pas juste initier les enfants à une autre langue.

Notre famille
Nous sommes une famille trilingue. Papa est Espagnol, né et élevé dans le pays de Don Quichotte, qui est venu en France pour le travail. Je suis Française mais j’ai passé mon enfance en Espagne où j’ai été scolarisée dans des écoles britanniques internationales avant d’aller vivre plusieurs années au Royaume-Uni. De retour en France, j’y ai connu mon mari et avons depuis eu 2 petites filles de 7 et 3 ans.

Notre histoire
Nous avons fait le choix, avant même la naissance de notre ainée de l’élever trilingue dès son premier jour: Papa en espagnol, moi en anglais, et nous communiquerions en français; selon la méthode « One Person One Language” (Une Personne Une Langue) ou “OPOL”. Malheureusement pour nous cette méthode a été un désastre car notre fille a très vite compris que puisque nous parlions français il n’y avait pas besoin de faire l’effort d’utiliser les 2 autres langues. Á ses 4 ans, nous avons compris notre erreur de stratégie: aprés un test impromptu d’une journée au cours de laquelle j’ai parlé exclusivement en anglais à toute la famille (mon mari parlant couramment), notre fille a tout de suite remarqué le changement et a spontanément essayé de communiquer en anglais.  Nous avons donc opéré un virage à 180 degrés en bannissant le français de la maison du jour au lendemain, et en optant pour la technique de la “ Minority Language at Home” (Langue Minoritaire à la Maison) ou “ ml@home ».  Au bout de 6 mois, notre fille a enfin pu commencer à s’exprimer uniquement en anglais ou espagnol, sans avoir recours à des mots de français comme béquille pour combler ses lacunes linguistiques dans ses phrases.

Nous avons choisi l’immersion linguistique totale. Beaucoup de gens voyagent dans un autre pays pour apprendre leur langue cible, avec la conviction que l’immersion est la meilleure méthode. Nous ne pouvons pas retourner tous les soirs dans le pays de  nos langues cible, mais nous pouvons transformer notre maison en une « ambassade Spanglish ». 🙂
Nous avons donc remplacé tout ce qui était en français chez nous (télévision, radio, livres, textes décoratifs, j’en passe et des meilleurs…) en anglais ou en espagnol. De minuscules drapeaux anglais et espagnol sur notre porte d’entrée rappellent à tout le monde la règle linguistique de la maison.

Pourquoi ce choix?
Pour l’espagnol, cela coule de source: que nos filles puissent communiquer avec leur famille espagnole et s’approprier leur double-culture.
Pour l’anglais, nous avons fait le choix de ne pas attendre l’enseignement de cette langue à l’école car à notre humble avis l’enseignement n’est pas assez intensif et est commencé trop tardivement pour permettre une acquisition parfaitement bilingue (c’est-à-dire à un niveau “natif”). De mon expérience personnelle, c’est l’immersion totale plusieurs heures par jour dans un environnement naturel qui permet l’acquisition de la langue, et pas juste quelques heures par semaine dans un contexte très académique. Pour apprendre, une langue doit se vivre, et pas uniquement être étudiée en classe. L’enjeu étant la confiance en soi au moment de la prise de parole dans cette langue.