Enseigner à lire & écrire en langue cible ou non, that is the question…

Lorsque l’on débute l’aventure bilingue, on tend à se concentrer exclusivement sur l’acquisition verbale.  La raison étant que vous êtes soit le parent d’un nouveau né -auquel cas le sujet de la lecture et de l’écriture semble bien lointain, ou d’un enfant plus grand que vous craignez d’embrouiller avec les aspects académiques de la langue cible.

L’apprentissage de la lecture et de l’écriture dans 2 langues est souvent laissé de côté, pourtant de mon expérience personnelle est qu’il s’agit bien souvent d’un sujet qui taraude l’esprit du parent bilingue.  Les doutes vous assaillent quant au fait de devoir ou non apprendre à lire et à écrire dans votre langue cible. Dans notre cas, cela a toujours été un objectif clair, même si j’ai toujours eu des doutes sur l’approche à adopter. Ma grande ayant à présent 7 ans, j’ai pris un peu plus de recul sur la  question d’enseigner la lecture et l’écriture en langue cible à un enfant bilingue. Aussi difficile que cela puisse être au quotidien, cela reste néanmoins une expérience positive. Je ne suis en aucun cas une experte ou une professionnelle en linguistique, mais aujourd’hui en ma qualité de simple maman bilingue, j’aimerai soumettre le cas en faveur d’enseigner la lecture et l’écriture en langue cible à un enfant bilingue*.

L’apprentissage de la lecture et de l’écriture en langue cible aide l’acquisition linguistique

Comme vous le constaterez de la liste de bénéfices ci-après, de façon générale l’apprentissage de la lecture et de l’écriture contribue à l’acquisition linguistique.   Par conséquent, cet apprentissage est d’autant plus précieux en langue cible lorsqu’on élève un petit bilingue:

  1. Les sons permettent une prononciation plus juste – En apprenant les codes derrière les caractères de votre langue, votre enfant acquiert des sons plus précis.
  2. Une prononciation correcte – L’enfant visualise la corrélation entre ce qu’il dit et ce qu’il lit.  Combien de fois avez-vous surpris votre enfant prononçant mal un mot, remplaçant une lettre par une autre, et où vous vous êtes dit que s’il savait lire il pourrait le voir et prononcer correctement? 
  3. Etudier la langue contribue à une meilleure syntaxe et communication – S’asseoir et prendre le temps d’étudier une simple règle de grammaire peut aider beaucoup plus qu’une explication verbale qui rentre par une oreille et ressort par l’autre. 
  4. Pouvoir lire et écrire contribue à l’élargissement du vocabulaire de l’enfant – plus il rencontrera un mot dans un livre et plus il l’écrira, plus il le mémorisera.
  5. Cela aide l’enfant à devenir conscient que ce qu’il dit est tangible – We que l’enfant dit devient subitement moins abstrait quand il peut le voir couché sur du papier.  Cela peut aider l’enfant à comprendre pourquoi il est parfois corrigé par ses parents et peut-être inconsciemment prêter plus d’attention à ces reprises.
  6. Cela sensibilise l’enfant à l’art de la traduction – Travailler à lire et écrire créer des opportunités lorsque l’enfant ignore un mot dans l’une de ses langues.  C’est l’occasion de rapprocher les 2 langues. Les enfants basculent facilement d’une langue à l’autre sans se poser de question.  L’apprentissage de la lecture et de l’écriture est l’occasion de se poser et y réfléchir. Ce qui en fait une expérience très enrichissante.
  7. L’enfant peut transposer dans la langue cible certaines des ses connaissances en langue majoritaire – par exemple, l’existence de l’infinitif et autres temps de conjugaison.
  8. Cela donne naissance à des petits lecteurs indépendant en langue cible – ce qui veut dire que votre enfant s’expose de lui même à une langue cible de qualité, sans que cela soit à votre demande.  Autrement dit: cela génère de l’exposition supplémentaire! Et c’est sans doute la meilleure raison d’enseigner à lire et à écrire en langue cible à son enfant bilingue. 

Ce que votre enfant veut.

Les parents présument souvent que leurs enfants ne veulent pas apprendre à lire, et encore moins écrire, en langue cible. L’appétence d’un enfant quant à un apprentissage et souvent déclenchée par quelque chose d’attirant, divertissant et des ressources appropriées.  Toutefois, il convient de tenir également compte des 2 facteurs suivants: 

  1. Les enfants sont généralement curieux – une fois qu’ils ont appris à lire en langue majoritaire, votre enfant aura peut-être la curiosité de vouloir lire dans leur langue cible.
  2. Les enfants sont parfois fiers d’être bilingues – après tout, combien de fois vos enfants ont-ils reçu des éloges quant à leur bilingüisme? Il est donc légitime qu’une fois qu’ils ont commencé à lire en langue majoritaire qu’il puisse ressentir l’envie de lire aussi en langue cible. 

Ces 2 facteurs nous ont pour sûr surpris quant à notre aînée.  Et elle était tellement déterminée qu’il était hors de question pour elle de patienter pour apprendre à lire en espagnol parce que nous pensions que lire en anglais et français faisait déjà beaucoup!

Confusion

C’est une crainte récurrente chez les parents bilingues, et je n’en ai pas été exempte. Oui, ma grande a parfois confondu 2 lettres ou sons de différentes langues; mais tout comme elle peut le faire avec de faux-amis.  Avec le temps, elle a appris à surmonter ces confusions mineurs.

Pensez au futur

Etre bilingue est une capacité merveilleuse dans le monde du travail.  Cependant, dans nombre de professions, cela ne servira pas à grand chose si ce n’est pas accompagné de capacité de lecture et d’écriture dans la langue cible. Pour rentabiliser son atout bilingue, les compétences de lecture et d’écriture sont fortement recommandées.  

Vous n’êtes peut-être pas professeur de langue cible, mais quelque soit ce que vous pourrez enseigner à votre enfant sera toujours mieux que rien.  Au contraire, cela pourra agir comme un éventuel tremplin, et une fois plus âgé votre enfant aura peut-être tout simplement envie de continuer à travailler ses capacités écrites tout seul.

Alors voilà, j’ai soulevé mon cas pour l’apprentissage de la lecture et de l’écriture en langue cible!  Si vous n’avez pas encore tranché en ce qui concerne votre enfant, vous aurez déjà c’est éléments en tête.

Quant à ne pas apprendre à son enfant à lire et écrire en langue cible, je n’y vois qu’un argument pour: c’est tellement plus simple! Lol  Mais plus simple n’est pas toujours la meilleure option…

*Veuillez noter que mon opinion concerne élever un enfant sans difficulté d’apprentissage, puis que je ne peux prendre position sur un sujet sur lequel je n’ai absolument aucune expérience.

Ce post est disponible en anglais sur https://ourmlhome.wordpress.com/2019/12/09/biliterate-or-not-biliterate-that-is-the-question/ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s