Á quoi s’attendre quand on élève bilingue?

Dans “Élever bilingue – par où commencer”, j’évoquais comme première étape une détermination sans faille.  En effet, si déjà élever son enfant n’est pas chose facile, élever bilingue ajoute à la difficulté.  Pourquoi? Voici un aperçu des difficultés que vous pourriez être amenés à rencontrer.

  1. Le regard des autres – Probablement le sujet qui revient le plus souvent chez les parents bilingues.  Nombre d’entre nous sommes gênés d’utiliser la langue cible en public en raison des regards que cela nous attire, parfois mêmes des commentaires hostiles.
  2. Le manque de soutien de la famille – Les commentaires hostiles viennent avant tout de la famille et des amis qui ont le privilège de pouvoir nous parler ouvertement.  Beaucoup de monolingues ne comprendront pas votre choix, et en particulier si vous n’êtes pas natif de la langue cible.
  3. Les mythes sur le bilinguisme– bon nombre circulent dans notre société.  Tellement qu’ils méritent un post à part entière. En attendant, pour résumer le sujet, une étude mal calibrée après la dernière guerre a fait beaucoup de tort au bilinguisme, générant les mythes comme quoi il provoque un retard de langage ou de la confusion dans l’esprit de l’enfant.
  4. La résistance de votre enfant – les enfants sont des êtres pragmatiques:  pourquoi faire l’effort de parler dans la langue cible si Papa et Maman parlent français? Il est important de créer en lui le besoin d’utiliser la langue cible (cf. Adam Beck dans “Maximize Your Child’s Bilingual Ability”). Et comme chaque enfant est différent et vos circonstances sont différentes, il vous faudra trouver ce qui marche pour votre famille.
  5. La rigueur – Nous avons tous nos moments de fatigue, et pour autant nous ne pouvons pas me permettre de déroger à notre stratégie linguistique sous peine d’envoyer le message subliminal à notre enfant  que finalement il n’est pas nécessaire d’utiliser la langue cible.
  6. Les professionnels de l’éducation et de la santé déconseillant l’éducation bilingue–  Malheureusement, nombre de professionnels de santé ne sont pas au courant des dernières études qui infirment les résultats de l’étude mentionnée plus haut.  Il y a aussi beaucoup de professeurs mal informés qui pensent que l’enfant prendra du retard scolaire en apprenant 2 langues. Pourtant, on estime à 60% la population mondiale qui serait bi- ou multilingue… 60% de la population mondiale ne souffre pas de retard ou confusion!
  7. La solitude – Si vous êtes la seule source de langue cible dans votre entourage, cela peut parfois être pesant.
  8. Etablir la relation avec votre enfant dans la langue cible – Certains parents trouvent parfois difficile d’utiliser la langue cible avec leur enfant, même si il s’agit de leur langue maternelle.  Comme toute relation, cela peut prendre un peu de temps, c’est-à-dire plusieurs mois. Il faut donc faire preuve de patience, d’autant plus si votre langue cible n’est pas votre langue maternelle, car il faut prendre en compte le temps dont vous avez besoin pour trouver votre confort dans l’utilisation de cette langue au quotidien.
  9. Apprendre le vocabulaire enfantin et scolaire dans la langue cible – que vous soyez natif ou non de votre langue cible, nous n’avons pas ou plus forcément le vocabulaire bébé ou scolaire.
  10. L’utilisation de la langue cible sera un effort continu si vous n’êtes pas natif – attention, cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas élever bilingue si l’on n’est pas natif, mais simplement que le faire requerra un effort en continu et qu’il faut juste en avoir conscience.
  11. Élever bilingue, c’est un budget – L’interaction est la clé de l’apprentissage de la langue par votre enfant. Toutefois, pour fomenter les discussions et immerger votre enfant dans la langue cible, vous aurez besoin d’un grand nombre de ressources renouvelées régulièrement pour alimenter ces échanges et conserver leur attention. Un petit budget mensuel peut être une bonne astuce.

Voilà les 11 difficultés les plus souvent mentionnées par les parents élevant bilingue. Ne les laissez pas vous intimider dans votre choix d’éducation.  Soyez-en juste conscient pour ne pas être surpris lorsque vous y serez confronté et surtout ne pas les laisser vous décourager. En effet, la seule solution dans la grande majorité de ces situations est la persévérance. Soyez une force tranquille, pour mener votre projet à bon port.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s